Le jugement/regard des autres


Un des aspects difficile à vivre dans le cancer est le regard/jugement des autres. D’un côté tout le monde vous rabache dans le vide et à toutes les sauces « il faut te battre ». D'un autre côté, lorsqu’on fait tout pour se montrer le mieux possible malgré tous les effets de la maladie, tout le monde se dit « ah ben, il va bien finalement ». Du coup beaucoup de personnes s’imaginent qu’on en rajoute, qu’on exagère… Ils jugent un peu vite sans se rendre compte de l’impact psychologique que cela a sur les malades et les souffrances réelles qu’elles traversent.

La personne malade du cancer devrait t-elle systèmatiquement être pâle comme un cachet, chauve, à moitié mourrante et se trimbaler avec son pied à perfusion à longueur de journée? N’a t-on pas le droit à un peu de diginité et de compréhension? N’a t-on pas le droit de profiter un peu des quelques aspects agréables de la vie que la maladie nous laisse, de sourire, de rire, d’être heureux un instant?

Il faut savoir que le cancer est une maladie très compliquée à comprendre aussi bien pour le patient que pour l’accompagnant direct. Même les médecins commencent à peine à l’appréhender, à comprendre certains mécanismes aussi bien concernant la maladie elle même que ses effets secondaires.

Pour anécdote il m’est arrivé de me rendre à des enterrements de personnes décédées du cancer. j’ai été horrifié d’entendre certaines personnes conviées déclarer : « je ne savais/pensais pas qu’il/elle allait aussi mal », « il/elle avait l’air tellement fort »…

J’invite donc tous ceux qui me liront et qui ne sont pas concernées directement par la maladie (ou accompagnant direct) à faire preuve d’un peu plus de retenue et de compréhension, les choses sont bien plus compliquées qu’elle ne paraissent...



© Pierre-François TRIBOULIN 2015