GEMZAR/TAXOTERE, l’enfer des effets secondaires


Depuis la perfusion de lundi dernier (11 Août) les effets secondaires apparaissent progressivement et sont de plus en plus difficiles à gérer. Cela a commencé mardi-mercredi par de légers troubles digestifs. Depuis cela ne fait que s’amplifier. Par ailleurs depuis jeudi des douleurs musculaires/articulaires multiples font leur apparition. Sans oublier l’apparition de problèmes de peau liés au Gemzar et les difficultés respitatoires qui continuent… Vivement que cela se calme car c’est très dur.

C’est vraiment lorsque tous les effets liés aux traitements agressifs de la chimiothérapie apparaissent qu’on donne plus facilement un visage à cette maladie qui nous ronge de l’intérieur. Certes il y a avait jusqu’à présent certains effets liés à la tumeur mais la je me sens faible, en situation physique dégradée et totalement impuissant, à la merci des médicaments.

© Pierre-François TRIBOULIN 2015